Revivre à Paris

En ce printemps 2020, Paris est à la croisée des chemins.

 

En deux ans notre ville a été l’épicentre de trois crises nationales : celle des gilets jaunes, celle des grèves contre la réforme des retraites, et enfin, la plus grave, celle qui a le plus bouleversé nos vies, la pandémie. Cette dernière nous a fait prendre conscience que dans le monde qui vient nous allions devoir vivre avec de nouveaux risques ou être confrontés au retour de risques très anciens qui s’étaient peu à peu effacés de notre mémoire collective. 

 

Mais dans l’histoire, les grandes épreuves, et en particulier les pandémies, ont toujours débouché sur des élans de vie et des besoins de renaissance qui ont été plus forts que la peur du retour de la guerre ou de la maladie.

 

Paris a payé un lourd tribut, maintenant Paris doit revivre. Et pour revivre, se renouveler, inventer une fois encore sa propre renaissance. 

 

Le Paris qui étouffait, le Paris où se cloisonnaient la société et l’espace public, où chacun était condamné à vivre dans son milieu, à circuler dans son couloir, ce Paris aux rues sales, ce Paris de l’incivilité et de l’insécurité, ce Paris de l’écologie punitive, ce Paris où la convivialité et la solidarité s’érodaient au fil du temps, ce  Paris qui survivait de plus en plus et vivait de moins en moins et qui semblait promis au destin des grandes métropoles tristes ou l’on n’habite plus par envie mais seulement parce que l’on y est obligé, ce Paris-là ne doit plus être.

 

Chères Parisiennes chers Parisiens, comme toujours au sortir des grandes épreuves, nous voici à l’un de ces 
moments où il faut choisir entre le déclin et le renouveau, entre survivre ou revivre. 

 

Je vous propose qu’ensemble nous tournions la page du Paris triste pour renouer avec l’envie et la joie d’y vivre, d’y travailler, d’y créer, d’y fonder des familles, d’y élever des enfants.

 

Les circonstances si particulières dans lesquelles va se dérouler ce second tour des élections municipales ne doivent pas nous faire oublier leur enjeu : mettre fin à la gestion calamiteuse de Paris et construire six années de 
changement dont tous les Parisiens et les Parisiennes bénéficieront dans leur quotidien.

 

 

Signature Rachida Dati

Merci pour l'envoi de votre message.
Il sera traité dans les plus brefs délais.

Veuillez renseigner une adresse électronique valide.
* mentions obligatoires
Merci pour l'envoi de votre message.
Il sera traité dans les plus brefs délais.

Veuillez renseigner une adresse électronique valide.
* mentions obligatoires